2013-04-09T05:49:23+02:00

H comme Halary Vincent

Publié par Cel

Il est né en 1836 à Saint-Goussaud un petit village creusois. Comme de nombreuses communes creusoises, Saint-Goussaud a fourni durant des siècles un nombre important de maçons de la Creuse. Certains se sont définitivement établis dans les régions de Paris, Lyon ou encore Reims comme ouvriers ou comme entrepreneurs, notamment au XIXe siècle. Les maçons de Saint-Goussaud allaient en grande majorité travailler en Île-de-France, dans l'Aisne et dans la Marne. Vincent était un de ces migrants. Je vous parlerais plus en détails de ceux-ci plus tard.

Il fût tout d’abord sabotier dans la  creuse. J’ai découvert cette information dans son livret militaire. Pour la famille il a toujours été maçon.

Il fût ensuite soldat sous le Second Empire. Il a été incorporé à 16 ans, le 14 novembre 1852 comme appelé inscrit sur la liste du contingent de la Creuse sous le n° 269 – Classe de 1856. Il a été incorporé au 25e régiment d’infanterie en ligne entre 1853 et 1863. Le 25e régiment d’infanterie en ligne est un régiment d'infanterie français, héritier du régiment du Poitou. Malheureusement le second Empire est une période où je n’ai pas trouvé d’informations sur ce régiment. Un petit tour à Vincennes s’impose ! Par contre j’ai la chance d’avoir entre les mains le carnet militaire de Vincent. Je sais donc que son régiment a été affecté en Italie pendant plusieurs années. Il y a été lui-même de 1858 à 1861 [cf photo de son livret]. Je n’ai aucune idée de ce qu’il a pu faire là – bas mais c’est une période importante pour le Second Empire. (Cf encadré « Un peu d’histoire »).

 

Un peu d'histoire

La politique italienne de Napoléon III est marquée par le soutien de la France à l'unification italienne, menacée par les ambitions de l'empire d'Autriche. La nation italienne reste en effet divisée en de nombreuses petites entités territoriales qu'il a désormais — en tant que maître d'une puissance militaire d'importance — le pouvoir d'unifier. Malgré sa volonté propre, il doit d'abord gérer la situation française et s'allier les catholiques, inquiets des menaces sur les intérêts du Pape. Il décide finalement de s'engager pour la cause italienne et contre l'empire d'Autriche en 1859.

La guerre d'Italie : avril à juin 1859

La guerre commence par un ultimatum des Autrichiens lancé au gouvernement de Cavour qui fait le nécessaire pour les provoquer. Le 27 avril 1859 lorsque les troupes autrichiennes pénètrent dans le royaume pour anticiper l'arrivée des troupes françaises. Le 3 mai 1859, Napoléon III déclare son intention de libérer l'Italie « des Alpes à l'Adriatique. » L'essentiel des opérations militaires se déroulent en deux mois sur le territoire de la Lombardie. Les premiers combats victorieux ont lieu à Palestro, Magenta, Solférino et San Martino pour les Piémontais durant les mois de mai-juin 1859. Le 6 juin, Napoléon III déclare la fin des hostilités. En novembre 1859, la paix à Zurich met un terme définitif à la guerre et donc à la participation française dans cette guerre.

 

 

 

 

Est-ce que mon aïeul a participé à ces évènements importants ? Pourquoi son régiment était-il toujours en Italie 2 ans après la fin de la guerre ?

Le 28 décembre 1862, il a reçu un « Certificat de bonne conduite ». Sachant que dans son livret militaire il n’était libérable que le 31 décembre 1863, il s’agit une libération anticipée. Un certificat de bonne conduite est décerné par le chef de corps, au moment de leur libération, aux gradés et soldats de 1ère classe

Il a migré à Reims entre 1863 et 1865, date à laquelle il se marie dans cette ville avec mon aïeule. Il fût maçon durant toute sa vie à Reims. C’est le métier signalé sur son acte de décès, aucune précision sur celui de mariage. En 1897 il reçu une médaille d’honneur à titre de récompense pour ses longs et dévoués services dans le même établissement. Cette Médaille créée par décret du 16 juillet 1886, en faveur des employés et ouvriers des établissements industriels et commerciaux, ayant travaillé plus de 30 ans dans le même établissement. Je suppose que c’est cette médaille qu’il porte sur la photo. Je ne sais pas à quoi correspond le petit nœud à côté.

 

 

 

 

 

H comme Halary Vincent
H comme Halary VincentH comme Halary VincentH comme Halary Vincent

Voir les commentaires

commentaires

Brigitte S 09/04/2013

mon ancêtre Severin Vialar a aussi passé la meme période en Italie. En fait, l'armée française a occupé Rome et chassé Garibaldi pour "protéger" le saint siège. Je suis en train de lire de la documentation là dessus pour en parler un jour ou l'autre. Peut etre nos ancêtres se sont ils rencontrés là bas

Odile 09/04/2013

Je suis toujours très étonnée quand les familles possèdent encore des documents si anciens. Quelle chance ! Il a un bon regard, cet ancêtre !

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog