2013-03-13T10:36:47+01:00

Internet et la généalogie

Publié par Cel

Petite histoire

La généalogie a toujours fait parti de l'histoire. Elle était auparavant plus développée chez les nobles. On peut difficilement visiter un château sans voir apparaitre les tableaux des ancêtres des propriétaires.Pour les familles royales c'était très important elle permettait d'établir l'ordre de succession.

Il semblerait que la généalogie ait commencé à se démocratiser dans les années 60. Mais le véritable essors vint de l'expansion d'Internet. Le vrai développement daterait d'il y a 20 ans. En effet, vers 1993 il existait les "conférences de généalogie" de Franco-Media (FM).

Si une date doit être retenue, c'est le 10 janvier 1994, avec la création du forum Usenet "fr.rec.genealogie" (FRG) lancé par Denis Beauregard. A la fin de la même année, il créé la première liste de diffusion francophone.

source : Petite histoire de la généanautie

Les principaux sites de généalogie

Geneanet : Créé en 1996 par Jacques Le Marois. Le site est géré au départ par un groupe d'individus puis il devient une société en 2000. C'est a priori la plus importante base de patronymes d'origine française consultable gratuitement sur le net (plus d'un milliard d'individus d'après leurs chiffres).

GeneaBank est une structure créée spécialement par et pourInternet. Elle permet aux membres des associations généalogiques adhérentes au projet, de consulter des relevés d'actes en ligne. La première citation de GeneaBank date du 25 mai 1997.  Le serveur Geneabank a commencé à fonctionner le 24 février 1998.

FranceGenWeb est né peu après les créations des sites de CanadaGenweb (1996) et QuebecGenweb lancés par Denis Beauregard, eux-mêmes issus du projet WorldGenWeb (1996). En mai 1997, Pascal Pinan-Lucarre annonce qu'il prend en charge pour la France un service émanant d'une organisation américaine, WorldGenWeb. Le 23 décembre 1999, c'est la déclaration à la Préfecture du Nord (J. O. du 15 janvier 2000) de FranceGenWeb.

La même année voit la naissance de Genealogie.com. Depuis 2005, la société a développé un véritable logiciel d’arbre généalogique en ligne et en permettant de consulter des fonds d’archives.

Les archives en ligne

Depuis plusieurs années, les différents services des archives départementales numérisent leurs actes d'état-civil ainsi que d'autres fonds qu'ils mettent à disposition des généalogistes sur leurs sites Internet. Près de 80% des départements l'ont fait. Au départ un débat a éclaté pour savoir si l'accès à ces fonds serait payant certains départements ont essayé mais sont revenus en arrière, d'autres continuent de l'envisager.

J'ai vraiment beaucoup avancé sur certaines branches depuis que j'ai accès plus facilement aux état-civil en ligne. Ce n'est pas toujours évident car par moment il manque certains documents mais il est tout à fait possible qu'ils manquent également dans les salles de lecture.

Souvent les lecteurs sont très bien faits et permettent en général d'imprimer les actes que l'on trouve. Cela a aussi l'avantage de protéger les documents originaux qui, pour ceux qui n'étaient pas accessibles sur fiches, évitent ainsi beaucoup de manipulation.

L'utilisation d'Internet

Internet est un vrai outil pour le généalogiste. Cependant il doit apprendre à l'utiliser correctement.

Les sites d'échanges et de partage sont vraiment intéressant et permettent de retrouver des cousins et de découvrir des informations que l'on n'avait pas. Cependant il faut systématiquement vérifier les informations. L'accès aux archives en ligne rend ces vérifications beaucoup plus facile car on n'a plus besoin de se déplacer. Cela évite de rajouter à la désinformation en ne faisant que recopier les erreurs éventuelles.

De plus je ne vois pas l'intérêt de récupérer toute une branche et des ancêtres qui peuvent s'avérer ne pas être les notre. La collection d'ancêtres n'est pas franchement ce qui est intéressant dans la généalogie.

Je pense aussi que si l'on repère une erreur dans un arbre et que nous disposons des documents pour le prouver il faut prévenir le propriétaire de l'arbre en espérant que celui-ci acceptera l'information et corrigera l'erreur.

Quand je pense qu'il suffit d'un peu de sérieux dans ses recherches pour éviter de communiquer de fausses informations. Dans un monde généalogique idéal, tout le monde vérifierait les informations avant de mettre un arbre en ligne. Avec chaque information on trouverait la source, par exemple référence/cote du document aux archives. Comment ça je suis une rêveuse???

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog