2013-04-30T06:15:29+02:00

Z comme Zoe

Publié par Cel

Le prénom

Un prénom est selon le dictionnaire : un  « nom ajouté au patronyme pour individualiser chaque personne ».

Jusqu'en 1966, une loi de germinal an XI obligeait les parents à choisir le prénom de leur enfant dans divers calendriers ou parmi les personnages de l'histoire antique. Après 1966, on autorise tout prénom dont l'usage est consacré, notamment par l'évolution des mœurs. La dernière évolution de la législation en la matière date de 1993. En France l'article 57 du Code civil (loi no 93-22 du 8 janvier 1993) dispose que « tout prénom inscrit dans l'acte de naissance peut être choisi comme prénom usuel. » D'autre part la jurisprudence de la Cour de cassation (Première Chambre civile, arrêt du 4 avril 1991) énonce que « rien ne s’oppose à ce que soit utilisé, en tant que prénom usuel, l’un quelconque des prénoms figurant sur les registres de l’état civil » et qu'« un tel usage s’impose aux tiers comme aux autorités publiques ».

Le prénom est très important dans la plupart des cultures dites occidentales. Il permet de se reconnaître comme entité à part entière et de distinguer la parenté de la hiérarchie. Dans la plupart des langues indo-européennes, le prénom précède le nom de famille dans la manière de désigner les personnes.

À sa naissance (et/ou à son baptême), généralement, chaque personne se voit attribuer un ou plusieurs prénoms, dont un seul (qui peut être double) sera utilisé par la suite : le prénom usuel.  Le prénom usuel est le prénom par lequel une personne choisit de se faire appeler dans la vie courante, parmi l'ensemble de ceux qui lui ont été donnés à sa naissance et qui sont inscrits à l'état civil.

Le prénom, dans la numérologie et l'étymologie populaire, est vu par certains mouvements spiritualistes comme un moyen de connaître la personnalité affective de l'individu, qui serait « formé » à partir de son prénom ou influencé par sa consonance.

Source : Jean-Pierre Gutton, Établir l’identité : l’identification des Français du Moyen Âge à nos jours, PUL, mai 2010.

 

D’un point de vue plus personnel

 

Comme tous futurs parents est venu à un moment la question : comment prénommer notre enfant ? Un vrai casse tête !

 

Pour une fille j’avoue que cela a été plus simple car j’ai une idée depuis que j’ai environ 15ans. Sur ce coup je peux dire merci à la généalogie car c’est en faisant mon arbre que je l’ai trouvé. Reste à savoir s’il ne va pas revenir à la mode justement cette année. J’ai donc passé un temps fou à me promener sur les différents sites qui proposent des prénoms. J’ai même déjà trouvé les statistiques pour le 2013 :

 

  1. Emma
  2. Lola
  3. Chloé
  4. Inès
  5.  Léa
  6. Jade
  7. Manon
  8. Louise
  9. Zoé
  10. Lilou
  11. Léna
  12.  Sarah
  13. Camille
  14. Maëlys
  15. Lina
  16. Eva
  17. Louna
  18. Clara
  19. Alice
  20. Romane.

 

 

Pour un garçon c’était nettement moins évident. J’ai toujours eu du mal avec les prénoms de garçons ne me demandez pas pourquoi. Voici les projections 2013 :

 

 

  1. Nathan
  2. Lucas
  3. Léo
  4. Enzo
  5. Louis
  6. Gabriel
  7. Jules
  8. Timéo
  9. Hugo
  10. Arthur
  11. Ethan
  12. Raphaël
  13. Maël
  14. Tom
  15. Noah
  16. Mathis
  17. Théo
  18. Adam
  19. Nolan
  20. Clément

 

Heureusement pour nous aucun des prénoms que nous avons choisi ne se trouve dans ces listes. Mais personne ne sait vraiment ce que cela va donner dans la réalité. On essaye de faire au mieux, mais on va peut être tomber pile dans la mode et ils seront 5 dans la classe à porter le même prénom.

 

Ce qui est amusant c’est que dans les deux listes se trouvent des prénoms qui ont été portés dans ma famille :

  • Léa mon arrière-grand-mère du côté paternel était née en 1898
  • Louis mon arrière-grand-père maternel était né en 1858. Mais j’ai un Louis à presque toutes les générations jusqu’aux environs de 1690.

 

 

Une chose est sure en tout cas, je saurais moi que ma fille ne porte pas un prénom dû à un effet de mode, mais à son histoire familiale et rien que pour cela elle sera unique.

 

Statistiques des prénoms 2012 (prenoms.com)

Statistiques des prénoms 2012 (prenoms.com)

Voir les commentaires

commentaires

Odile 03/05/2013

J'allais écrire que dans ces listes, des prénoms anciens, traditionnels, reviennent régulièrement : ici Louis et Louise par exemple. Mais ce fut le cas en leur temps de Mathilde, Emilie, Pierre etc.... On patientera quelques semaines pour savoir alors ;-) A bientôt.

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog